dimanche 17 décembre 2017

1945, fini ?

Plusieurs chanteurs parlent de « fascisme »,
de démocratie fasciste par exemple.

Concernant notre soi-disant démocratie,
cela fait des années que j’en suis venu à penser que c’est un leurre
derrière lequel se dissimule une volonté de contrôle inquiétante.
Démocratie, tant qu’on est d’accord et qu’on suit le mouvement ;
car autrement…

Je me questionne sur la vision fasciste que dénoncent ces artistes.

Depuis la seconde guerre mondiale,
dans le règne végétal a été décrété « nuisible » un certain nombre de plantes
(vive le glyphosate, etc.)
Dans le règne animal a été décrété « nuisible » un nombre important d’animaux,
que nous tuons encore de nos jours (renards, loups, requins, insectes, etc.)
Un tel esprit, jugeant de ce qui est nuisible ou non, est, effectivement, fasciste.

Les dernières ethnies vivant hors civilisation (c’est-à-dire hors contrôle)
sont anéanties en même temps que leur milieu environnant naturel.
Les Soufis se font persécutés, tués.
Nous n’acceptons pas les « gens du voyage » et les boutons hors de France.
Nous ne voulons ni les immigrés, après avoir semé la zizanie chez eux,
ni les réfugiés climatiques, après avoir tout pollué et causé la montée des eaux.

Ce ne sont que des exemples tendant à confirmer un esprit facho persistant.

Saviez-vous qu’à la fin de la seconde guerre mondiale,
autant nous, les français, que les américains, anglais et russes,
se sont précipités pour se disputer les trouvailles scientifiques des nazis ?

Il se trouve qu’avant 1945,
les occidentaux misaient principalement sur la science physique,
bombe atomique, etc.
Seuls les nazis s’intéressaient à la science quantique,
et faisaient des expériences, souvent terrifiantes (pour ceux les ayant subies).

De nos jours, beaucoup de nos progrès nous viennent des découvertes nazis.

Sommes-nous vraiment sortis du fascisme, nazisme, franquisme ?

D’après ce qu’il se passe un peu partout,
il semble que derrière le paravent scintillant de la démocratie
reste tapi l’esprit malsain de Ceux-qui-savent-ce-qui-est-nuisible,
de Ceux-qui-savent-ce-qui-est-bon-et-nécessaire-pour-tous.




À penser, méditer :

Si nous sommes à l’image du monde,
en proclamant et en tuant des êtres sentients,
ben, forcément, en nous-mêmes, nous procédons de même !
Forcément, ce que nous détruisons à l’extérieur, dans le monde,
se voit détruit en nous-mêmes, en notre intériorité.

Soit nous sommes connectés et en lien avec Tout,
interdépendants (tout se nourrissant de tout),
soit non.


Une remarque pour clore cette réflexion :

Qui à part Dieu peut juger et décider de ce qui est nuisible ?

Les fachos l'ont fait.

Certaines multinationales le font,
et les gouvernements les soutiennent.