mardi 21 mars 2017

Progrès détournés

C'est drôle, il y a quelques jours je suis intervenu sur un blog
écrivant que "Einstein avait dû regretter d'avoir fait part de ses découvertes".


Voilà ce que j'ai entendu à la radio, de Tim Berners-Lee, inventeur du Web.

Titre : Comment sauver le Web ?
(Le reportage dure 6 minutes 15).


Tout, nous souillons et pourrissons tout.

L'humain, capable du pire comme du meilleur ?
Le meilleur tournant toujours au pire,
l'humain n'est donc capable que du pire.





10 commentaires:

  1. je ne serai pas aussi extrémiste mais tout de même si on réfléchit un peu on se dit qu'avec toutes ces découvertes on aurait pu faire mieux tout de même !!!!

    RépondreSupprimer
  2. En se mettant à la place de ce Tim Berners, que ressentirions-nous ?

    On peut comprendre le proverbe "ne pas jeter de perles aux pourceaux".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et...
      qui sont les pourceaux ?

      Supprimer
    2. Eric,
      Pessimiste et pourtant bien réaliste ta dialectique.
      On en est tous là.
      @+

      Supprimer
    3. Si "on en est tous là", ce n'est pas pessimiste,
      plutôt objectif.
      A + l'inspiré

      Supprimer
  3. Voici une nouvelle parue sur le site "Reporterre" (en lien ci-contre),
    et un lien direct vers l'info trouvant parfaitement sa place ici :
    http://refuser-compteur-linky.fr/linky-grand-projet-inutile-impose/

    Voilà qu'EDF-ERDF-Enedis s'y met aussi.
    Technologie "intelligente", qui paie (pour nous surveiller
    et empiler des informations à notre sujet) ?

    A quoi ça servent toutes ces données volées, qui violent notre intimité ?

    (J'préfère être négatif qu'aveugle)
    ;)

    RépondreSupprimer
  4. A quoi servent toutes ces données volées ? mais, à gagner toujours plus d'argent, en anticipant nos futurs besoins dont nous n'avons même pas conscience et qui d'ailleurs ne seraient certainement pas devenus nos réels besoins ! :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi pas aveugle, Vi.
      C'est terrible tout ça !
      "... nos futurs besoins dont nous n'avons même pas conscience..."

      Supprimer
    2. Ben oui, franchement, est-ce qu'on avait besoin d'une CB sans contact ? L'autre jour je me suis faite reprendre par une caissière parce que je n'utilisais pas le sans contact et le lendemain dans un autre magasin au moment où j'approche la carte, la caissière me dit qu'il n'ont pas le sans contact, qu'elle est désolée; je lui ai répondu qu'avant ça n'existait pas et qu'on s'en passait très bien, elle a rigolé. Avant on n'avait pas de portables, pas de GPS, encore plus avant il n'y avait pas le téléphone dans toutes les maisons( mes parents ont connu ça ), avant il n'y avait pas internet, pas de nouveaux compteurs électriques, pas d'école le mercredi et avant pas le jeudi, avant il n'y avait pas de pèse personne connecté, pas de montre connectée, pas de thermomètre connecté...Bon, j'arrête là ! Et, honnêtement, on a fabriqué ces objets pourquoi ? pas parce qu'on en avait besoin, non, on nous a crée le besoin pour nous les vendre, pour nous rendre dépendants. :(

      Supprimer
    3. Et ce n'est pas fini. En fait, ça ne fait que commencer,
      à entendre la volonté des politiciens pour la nanotechnologie, etc.
      :(
      Ciao Vi ;)

      Supprimer