mardi 4 avril 2017

L'inéluctable

Virevolte m’a rappelé un texte de juin 2014, en écrivant dans un com :
« Continuer de ne pas accepter ce qui paraît inéluctable »



Seul
A vif
Coups
Pleurer
Douleurs
Ignominie
Souffrance
Maltraitance

Indifférence générale

* – Alarme – *

Danger
Inconfort
Insoumission
Perte de repère
Perte de contrôle
Favorables aux uns,
Défavorables aux autres

* – Alarme – danger – se protéger – 
– Rejoindre son abri et s’attacher fermement
 Point nodal en vue, impact imminent – *

Se protéger

Démence

Rage
Tapage
Terreurs
Désordre
Confusion
Accusations
Grondements
Tremblements
Égarements
Dépression
Anxiété

* – Alarme –
– danger imminent – *

Dévoilement
Éclaircissement
Non intervention

Respiration saccadée
Estomac serré
Intestin noué
Angoisse

* – Alarme –
– Turbulences –
– Choc à prévoir : violent –
– Impact des plus imminents –
– Point nodal en approche – *

Rester vigilant
Disponible
Ni couillon
Ni complice
Attendre le moment approprié

Corps et esprit alertes

En état méditatif
N’agir qu’en cas de nécessité
Laisser réagir le corps

Faire face
Affronter
Courage
Honneur
Dignité
Aimer

Percer les défenses
Pourfendre les menteries
Sans pitié

Rusé
Juste
Lucide
Implacable
Incorruptible

* – Contact avec le point nodal dans… – *

Ensuite ?

Survivre

L’inconnu

Inéluctable
 

6 commentaires:

  1. Eric,
    On en revient au que faire ? Marcher les pieds dans l'eau vers le soleil, ça me parle.
    Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) on peut y voir un lien avec ta publication du jour.

      Je reste avec le sentiment que beaucoup feraient mieux
      de "ne pas faire"...

      Bon soir Thierry

      Supprimer
  2. J'aime bien tes derniers mots à Thierry, oui, si on ne peut pas faire quelque chose il serait bien au moins que certains ne fassent pas !
    Et même si c'est inéluctable, je continuerai à ne pas faire ce qui me semble horrible, innommable ....même si je suis la seule à le penser et à ne pas le faire mais je sais qu'on est au moins deux ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) Solidarité entre âmes sensibles (un truc comme ça)

      Bien que minoritaire, il me semble que de plus en plus de gens ...
      s'éveillent ? Ou commencent à se rendre compte que quelque chose
      ne va pas, pour le moins (dont des street artistes).

      Supprimer
    2. Oui, je vais certainement aller voir des œuvres de rue de l'artiste Kaï. Il veut faire réagir les gens sur la société de consommation.« Je pense que les marques ont tendance à nous prendre pour des cons, c’est d’ailleurs ce que j’ai souligné avec Chanel qui devient ClassiCon, car les marques de luxes vendent une fortune des produits qui ne valent pas la moitié de leur prix ». dixit Kaï .

      Supprimer
    3. J'irai voir sur le Net. J'aime bien le Street Art, et même les graffitis (sauf les signatures, bien que ça mette des couleurs sur le gris béton)

      Supprimer