samedi 21 octobre 2017

Du libre-arbitre

Ce que je suis et vis aujourd’hui résulte de mes choix effectués hier et antérieurement.

Les choix que je ferai durant cette prochaine journée, et les suivantes,
forment et déterminent mon devenir.


Nous sommes, chacun, tel un conglomérat de conséquences,
conséquences inhérentes à nos choix.
Par exemple : si, à l’âge de 12 ans, disons à l’école, dans telle situation j’ai obéi,
comme aurais-je été si, dans cette même situation, j’eusse désobéi ?

La vie naturelle, et aussi l’artificielle (nos constructions),
nous placent constamment face à diverses possibilités.
Choix.

Parmi les diverses possibilités, il y en a toujours au moins deux qui s’opposent,
s’inscrivant dans des courants de voies contraires.
Tentation.

Tentation/choix mobilise le discernement, la réflexion, le sens de l’équilibre, etc.

Tentation/choix nous confronte à nous-même,
et nous impose de donner voix,
soit à notre ego (moi-je social),
soit à l'élan de notre essence (provenant des profondeurs de l'être).

Libre-arbitre.
Je me donne le droit de devenir ce que bon me semble,
notamment en m'écoutant.

Tentation/choix nous confronte également aux autres, à leurs opinions,
ainsi qu’aux autorités, leurs lois et obligations,
ce qui peut limiter ou entraver nos désirs et décisions.

Chacun de nous,
quels que soient les conditions extérieures et éventuelles pressions sociales,
a le choix de se laisser corrompre ou non.
Il est question de corruption non-naturelle de l’essence de notre être ou âme.

Libre-arbitre.

Responsabilité,
de soi, de son âme, de sa santé, de son avenir...

_____________________________________________

Lien
* Âme, tentation, libre-arbitre, corruption
________________________________

8 commentaires:

  1. Eric,
    Oui, on a le choix c'est clair.
    Thierry

    RépondreSupprimer
  2. ça me fait penser à un bouquin que j'ai lu il y a quelque temps : l'homme dé où celui-ci prend toutes ses décisions avec un dé et ses six combinaisons possibles. Des plus innocentes aux plus graves

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)) waow !
      J'sais justement plus que décider,
      j'vais tenter durant quelques semaines,
      ça peut pas être pire que maintenant.
      Hello les Caphys

      Supprimer
  3. Pas facile de faire un choix sans se laisser influencer par son libre arbitre, par la société, les autres, la loi, les bien-pensants, mais c'est vrai qu'on devrait s'écouter plus pour vivre plus agréablement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça : s'écouter.
      Bon soir Virevolte

      Supprimer
  4. Eric,
    Tout à fait d'accord, on est responsables ! Mais pas forcément coupables.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne répondrai qu'en présence de mon avocat !

      Supprimer