dimanche 22 octobre 2017

Monnaie mon amour

En préambule, un peu d’histoire biblique

Le septième jour de la Création, Dieu se reposa.

C’est que, pour la première fois de sa non-existence existante,
Il fit un cauchemar effroyable la nuit précédente :
La substance intérieure de la Terre, les métaux, tombait du Ciel !
De l’or, de l’argent, du cuivre, du fer recouvraient Sa Création.
Et les océans n’étaient plus que bouts de papier imprimés, plastifiés,
pour lesquels les créatures bipèdes s’entretuaient de façon ignominieuse,
après avoir extrait les métaux et le pétrole des sous-sols,
qu’ils envoyaient dans le ciel, pour qu’ils leur retombent sur la gueule,
et pour posséder toujours plus de papiers, qu’ils nommaient « billet$ ».

Et Dieu inventa des termes nouveaux : diabolique, infernal,
pour exprimer le sentiment répulsif que lui laissât ce rêve.

Dieu fut content de se réveiller à l’aube du septième jour.
Quel rêve angoissant, Se dit-il en s’étirant, les paupières lourdes,
mon esprit me joue de drôle de tours après ces six jours de boulot.
Ce doit être ça le côté morbide de l’imagination.


Pour se rassurer, étant encore nerveux de sa nuit,
Il se fit la remarque suivante : 
heureusement que j’ai fait l’humain à mon image,
et qu’il n’est pas comme ceux dans ce rêve terrible !

Dieu frissonna de peur à cette pensée.

L’univers entier fut parcouru d’un mouvement de houle soudain.
Quelques étoiles filèrent, fâchées d’avoir été dérangées.

* * * * * * * * *             *


Sa Création et nous, les humains, de nos jours

En ce début du XXIe siècle,
nous prenons conscience que le cauchemar de Dieu
se révèle être, en fait, prescient : un rêve prémonitoire.

L’argent, à effet hautement toxique,
nous a rendu tout autant dépendants et possédés
que la prise régulière d’héroïne, de cocaïne et d’alcool.


Argent : drogue dure.
Risque maximum de corruption de l’âme, du corps et de l’esprit.
Très forte accoutumance. Risque de délire de grandeur.



Tous addicts au système monétaire pour tous,
pour tous ceux qui ont déjà exce$$ivement.

On veut que tout aille bien, et l’on se comporte de façon civilisée,
tant qu’on a le produit dans le sang et des réserves en banque sécurisée.
Mais rien ne va plus à la seule idée d’en manquer, du produit ; et ce,
même si, dans les faits, on vit dans le confort, l’estomac rempli !

Désir de possession, délire de possédé.

On veut me voler mon argent !
J'ai droit à une arme.

Qu’est-ce qui procure du pouvoir dans notre monde d’aujourd’hui ?
L’argent.
Plus on a d’argent, mieux on contourne les lois et impôts,
plus notre influence pèse dans les décisions politiques,
plus on impose au monde, un rêve, des idéaux, une attitude.

Comment vivre sans argent ?

Est-il seulement possible de vivre sans argent ?

L’argent, comme le besoin de drogue, passe avant toute chose :
avant l’amour, l’émancipation de l’individu, la morale, le respect de la vie,
avant le sacré, le bien-être, la santé, la justice, le futur des enfants…

Passer son existence dans l’argent,
à penser argent,
en calculant.

Combien me reste-t-il d’argent ?

Pour les plus riches,
planifier un futur,
dont on sera exclu puisque mort,
afin de trépasser rassuré à l’idée que nos héritiers,
et les héritiers de nos héritiers de nos héritiers,
feront perdurer ce système durant des siècles et des siècles. Âme-haine.

_/\_ Que l’argent soit avec toi _/\_

_/\_ Puisse les banques te bénir _/\_


6 commentaires:

  1. Je dirais juste :
    https://www.youtube.com/watch?v=AZcypfABSzw
    et
    https://www.youtube.com/watch?v=-0kcet4aPpQ
    Et puis dans l'actualité :
    " oui, j'avais besoin de 2000 € de plus par mois." "ça a augmenté parce que la vie a augmenté. c'est d'une banalité à pleurer ! "
    Mais alors ? Si c'est si banal que ça pourquoi je ne peux pas avoir 2000 € de plus par mois, moi ? Parce que je fais partie malheureusement des fainéants sûrement ! et puis apparemment les besoins ne sont pas tous égaux dans notre société... je peux donc pleurer sur mon sort à défaut d'avoir mon augmentation banale à pleurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent les clips. 1ère fois que je vois celui des Pink Floyd.
      A l'époque, peu de culture musicale, j'écoutais les hit-parades à la radio.
      J'y avais entendu ce titre, "Money".
      ;)
      Ceux qui traitent de fainéants, comment se comporteraient-ils
      s'ils gagnaient 2000 € par mois (ou moins) ?
      Oui, envie de pleurer, de crier aussi qqchse comme "STOP" le délire !

      Supprimer
    2. C'est exactement ça que je voulais te voir écrire ! Mais, personnellement j'aimerais qu'on fasse la démarche inverse. Pourquoi ne se pose t'on pas la question de savoir comment on pourrait faire pour que les personnes puissent vivre décemment avec moins d'argent ? parce que je pense qu'à vouloir toujours plus d'argent on n'y arrivera pas .

      Supprimer
    3. :o tu m'as manipulé !! J'y crois pas ! Joli !

      J'aime bien ta "démarche inverse",
      mais qu'en pensent les multinationales,
      et les politiciens, et les banquiers ?
      ;))
      A + Virevolte

      Supprimer
  2. Eric,
    Vivre à cause de...
    C'est ce que l'on veut nous faire avaler.
    Mais on est responsables !
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plutôt vivre pour, pour l'argent (et ce qui va avec).

      Responsable..., de ce qu'on avale, oui, aussi.
      Est-on responsable de ce qu'ont avalé nos aïeuls ?
      :))
      A + Thierry

      Supprimer