vendredi 12 janvier 2018

Un mais trois principes

La réflexion qui suit est à prendre comme un essai.
Il y est question de ma compréhension concernant la « Loi de Trois ».

Trois Principes – Forces ou courants d’énergies vibratoires – circulent dans l’univers,
comme en notre corps-âme-esprit, comme en tout ce qui est vivant :
  • Un Principe créateur/destructeur, permettant la préservation
  • Un Principe évolutif, attiré par l’inconnu
  • Un Principe neutralisant

Aucune des trois Forces n’est positive ou négative, au sens de bien ou de mal.

Chaque Force est agissante, déterminante, et, selon les circonstances,
chacune peut se révéler passive ou active, mauvaise ou bonne ;
c’est-à-dire que chacune peut engendrer des effets négatifs ou positifs.

La Force créatrice/destructrice et la Force évolutive sont énergies opposées,
tels le yin-yang, les jour-nuit, les été-hiver, les couleurs rouge et bleue, etc.
Ressentir la respiration, inspiration-expiration.
Visualiser l’océan, flux et reflux.

Une Force se diffuse dans une direction et l’autre revient, en sens inverse,
d’où les incessantes frictions (tensions et conflits intérieurs,
incompréhension entre femmes et hommes,
guerres incessantes entre Nations, et aussi, racisme,
mépris des pauvres par les arrogants riches, etc.)


Dans une situation, si l’une des deux Forces agit passivement,
l’autre agit forcément, par réaction, activement.

L’une ne peut être sans l’autre. Elles sont inséparables.

Lorsque les deux Principes contraires parviennent à se compléter, à fusionner,
il se crée un troisième Principe, le neutralisant.

Le dieu Shiva, des hindous, représentent le Principe créatif/destructeur
et, en plus, il symbolise également la « préservation ».
Création/destruction. Préservation. Création/destruction. Préservation…
Intéressant de constater que la création-destruction permet la préservation.
Vie/mort, préservation.

 
Création/destruction ou destruction/création ?
Sans création, rien à détruire.
Dans le néant, rien à détruire.
Il s’agit en premier lieu de créer.
Puis, de détruire les superflu et malsain.
Création/destruction, préservation.
Équilibre.

Qu’est-ce qui permet la créativité,
et non uniquement la destruction insensée ?
La Force évolutive.
Équilibre entre les Forces créa-destructrice et évolutive.


De nos jours, alors que nous ne préservons plus rien (hormis les comptes en banque),
certains richissimes investissent pour une « vie infinie », rêvant d’immortalité !
Quel paradoxe, quelle contradiction démentielle.
Tout ravager et vouloir vivre éternellement ?
Non-sens.
Ils ne surfent que sur l’onde de la destruction,
sans conscience de la préservation
ni sens de l’humanisme et des liens entre êtres sentients.

Têtes malades, monde malade.

Les personnes vieillissantes qui se bourrent de pilules "rajeunissantes",
qui s’achètent des crèmes hors de prix, également "rajeunissantes",
qui se font faire des chirurgies plastiques et s’injectent du botox, etc.,
toutes ces personnes, les transhumanistes en tête, luttent contre la Force d’évolution.
Sciemment ou inconsciemment, elles n’acceptent pas le Principe d’évolution.

Les marionnettes-politiques et les actionnaires des multinationales marionnettistes
et les richissimes luttent, eux aussi, contre cette Force d’évolution.
Nous savons, tous, que la roue tourne,
un jour chance, un jour malchance…,
or, eux, ne veulent plus que la roue tourne en leur défaveur,
ils veulent en prendre le contrôle pour maintenir leurs privilèges,
la grande vie, le champagne, la culture et tutti quanti.
Pour des siècles et des siècles. Âme-haine.

Sans Principe évolutif, pas de créativité, uniquement de la destruction.

Notre relation avec l’aspect énergétique des phénomènes est pathologique,
la dynamique sociale insufflée ne vibrant pas avec le vivant ;
et nous ignorons la Force neutralisante,
ou la méprisons et la corrompons ; comme le reste.
Cette configuration actuelle apparaît des plus inquiétantes.
Le retour du boomerang (ou du balancier) prendra probablement la forme,
d’un coup violent porté par la Force d’évolution ;
un peu comme si nous l’avions trop contenue avec un barrage,
et que ce barrage commençait à se craqueler…

La Force évolutive va de l’avant, et le passé n’est plus ;
cette Force est terrifiante, radicale, bien plus que la destructrice,
car elle nous propulse dans l’inconnu, sans échappatoire possible,
sans pouvoir se raccrocher au connu, contrôlable, rentable-pensé.

Quant à la Force neutralisante, conciliatrice,
elle reste méconnue et, par conséquent, sous-estimée, déconsidérée.
Pourtant, c’est grâce à ce Principe que les Forces contraires se complètent.
En quelque sorte, on peut dire que la Force neutralisante agit comme du ciment
permettant de joindre les Principes créatif/destructeur et évolutif.

Il semble que les personnes éprouvant l’amour, par exemple,
sentent la particularité de la Force conciliante.
Les religions se sont bâties à partir de ce Principe, au tout début.
Les personnes qui entretiennent une réelle foi ressentent les vibrations de cette Énergie.
Les personnes sensibles aussi, lorsqu’elles s’écoutent sans flipper ni culpabiliser.

_____________________________________________________

Liens
* Trois cerveaux
* 3 forces et des lois mécaniques
* Ennéagramme, le symbole mystérieux
__________________________________


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire