lundi 16 avril 2018

Erreur vitale des bourgeois

Essai de compréhension

Au préalable

Pour comprendre la réflexion qui suit, il vaut mieux lire, avant, ces deux textes :
- 3 contre 6, plus 1 ; nom de Tseu !
- Système à 3 sphères.

Réflexion

Je pense mieux comprendre ce qu’entend Lao Tseu avec sa désignation :
« ceux qui mettent en mouvement la terre de la mort ».
Enfin,
disons que je vous propose un point de vue, une possibilité ;
l’important étant de saisir la dynamique du 3 contre 6
en se basant sur le schéma du système à trois sphères.

Selon Lao Tseu, sur dix humains,
il y a 3 « compagnons de la mort » (30 % d’entre nous).
Il se pourrait qu’il soit question de ceux de la sphère de la Haute,
puisqu’ "ils" sont obsédés par la mort, qu’ils n’acceptent pas ;
en effet, depuis le début de la civilisation, de Babylone,
"ils" cherchent la vie éternelle, l’immortalité et autres vanités.
Un autre exemple,
on peut le constater notamment à la Zad de Nantes :
"ils" mettent tout en œuvre pour empêcher le vivant,
la créativité, les véritables nouveautés à tous niveaux,
ainsi qu’un mode de vie plus simple, sans institutions, sans dettes, etc. ;
c’est comme s’ils voulaient "suspendre" le mouvement de la vie, le contenir,
afin de rester sur le trône d’or pour encore des siècles et des siècles, âme-haine.

Ensuite, selon Lao Tseu, il y a 3 « compagnons de la vie ».
Puisqu’il s’agit de la polarité opposée,
il est forcément question de la sphère des pauvres, des esclaves, des fragiles, etc.
Le combat des pauvres, contre les oppresseurs de la Haute
qui les maintiennent la tête dans une déchetterie,
apparaît juste et sensé,
puisque la lutte des pauvres est une question de survie
et d’un désir de vivre mieux ; ce que ce Système leur refuse !

Il nous faut encore identifier les 3 derniers compagnons de Lao Tseu.
Par déduction et aussi, logiquement,
il ne reste plus que la sphère des bourgeois, ceux de la classe moyenne.
Ce sont les gens de cette classe qui travaillent dans la police, aux impôts,
dans les laboratoires-torture, où la vivisection est pratiquée allègrement,
où ils préparent des produits chimiques toxiques, des vaccins inutiles,
où ils inventent des objets-contrôle toujours plus sophistiqués, etc.
D’autres travaillent en usine à la fabrication des armes,
des voitures, des avions, de choses en plastique, etc.
D’autres goudronnent, pendant que d’autres abattent des arbres, etc.
« Ceux qui mettent en mouvement la terre de la mort ».
La classe moyenne travaille pour la Haute,
pour réaliser l’idéal des « supérieurs »,
et elle consomme ce qu’on lui suggère,
et elle roule en voiture, vole dans les airs,
pulvérise les terres pour produire davantage ;
en rêvant d’accéder à la sphère de la Haute.
« Ceux qui mettent en mouvement la terre de la mort ».

3 contre 6.


Remarque concernant la lutte riche/pauvre

Le combat est inégal, en plus d’être profondément et ignominieusement injuste.
Le combat oppose donc les pauvres aux gras et lâches « supérieurs » hyper armés,
ainsi qu’à la classe moyenne obéissante qui sert les intérêts de la Haute,
trop terrifiée à la seule idée de perdre leur hypocrite "estime",
ainsi que du confort et de la soi-disant sécurité.
3 contre 6.

30 % de justes contre 60 % d’âmes goulues, gâtées et angoissées ?


Digression : remise en question du système de vote et d’élection

Les décisions de la majorité :
cette méthode ne sert que les intérêts de la Haute.
3 contre 6.


Conclusion

Ceux de la Haute défendent leurs privilèges en imposant leurs rêves puérils,
ne les rendant pas heureux mais leur permettant d’acheter des yachts,
des jets, un abri antinucléaire, une paire de couilles toute neuve, etc.,
en étant entouré en permanence de policiers et chars blindés.

Les pauvres gens se débattent pour survivre et vivre décemment.

Il est temps,
au vu de tout ce qu’il se passe partout dans ce monde,
qu’un maximum de personnes de la classe moyenne,
du petit-bourgeois au riche bourgeois,
prennent conscience de leur funeste erreur de choix.

Je rêve : inversons le 3 contre 6.
6 justes contre 3 si vils arrivistes destructeurs.

Il est temps de « mettre en mouvement la terre de la… »  VIE.

La lutte des pauvres est juste,
elle n’est que défense et réaction à l’oppression violente
administrée par ceux de la Haute, par l’entremise de leurs politiciens.

Bourgeois : il est temps de choisir votre camp...








8 commentaires:

  1. Eric,
    la violence des riches un ouvrage à lire. J'ai râté le spectacle tiré de l'ouvrage mais je suis leurs dates.
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connais pas. Encore un livre à lire (le titre en dit bcp) !
      A + Thierry

      Supprimer
    2. http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_violence_des_riches-9782707182678.html

      Supprimer
    3. :) la fin du résumé : "il est grand temps de faire la critique du "bourgeoisisme" !!
      Oui, à lire, merci Thierry,
      à +

      Supprimer
  2. Il a dit :"Et pour nos concitoyens les plus modestes, le retraité, la personne qui paye ses impôts, qui paye pour avoir une maison, qui paye son loyer, paye dignement ses impôts, et l’agriculteur qui paye ses terres… vous pensez que je peux maintenant aller lui expliquer : « Il y a des gens qui ont une idée formidable, une idée fumeuse, ils payent pas les terres, se conforment à aucune règle, produisent du lait sans aucune règle… Les règles de santé publique, c’est pas les leurs, ils ont un projet alternatif, c’est formidable, on paye plus rien, il n’y a plus de règles. » Je peux les regarder en face ? Vous n’êtes pas sérieux M. Plenel."
    Voilà, il faut payer et c'est tout ! D'abord, vivre autrement, c'est une idée fumeuse !C'est drôle car il prend à partie les retraités à qui il a pourtant baissé les pensions ! Il dit que payer ses impôts c'est digne ! Moi, je dirais juste que j'y suis obligée et que pourtant les 30% des compagnons de la mort savent bien se débrouiller pour justement ne pas payer dignement leurs impôts, non ?
    Enfin, diviser pour mieux régner, c'est la règle qui fait ses preuves. Sales cheminots qui nous empêchent d'aller bosser, pfff, les retraités ? De quoi se plaignent-ils ? Ils roulent sur l'or ils peuvent bien participer un peu au futur paiement des pensions de retraite ! Les fonctionnaires? Tous des fainéants ! Pis en plus ils ont un tas d'avantages ! C'est pas juste ! Les zadistes ? Des profiteurs pendant que vous , vous payez toujours plus ! Et j'en passe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que de moins en moins de personnes sont dupes.
      ;)
      Oui, "ils" ne participent pas à la vie collective (ne paient pas d'impôts), et, en plus, ils prennent l'argent des impôts pour se fabriquer des armes, qu'ils dépensent sans compter notamment à Nantes, en Syrie, etc. Exemple : 1'500 € de l'heure pour l'emploi d'un hélico !! A Nantes, la semaine dernière, 24h/24 (et ça semble continuer aujourd'hui, 8e jour + des chars, des camions, 2'500 policiers et une quantité incroyable de gaz divers et dangereux pour la santé). Voilà à quoi passe nos impôts ?

      Supprimer
    2. Oui et après ils nous culpabiliserons de ne pas accepter les baisses de salaire, les hausses d'impôts et leurs décisions autoritaires !

      Supprimer
    3. et le cercle sera bouclé, comme d'hab
      ;) salut Vi

      Supprimer