samedi 15 juillet 2017

Des hautes études


Une « université », (…), est le « foyer » sur lequel est brûlé
tout ce qui a été acquis pendant des dizaines de siècles
par les êtres des générations précédentes ;
et sur ce « foyer » ils cuisent à la hâte,
en quelques heures,
leur succulente soupe aux lentilles,
destinée à remplacer tous les biens accumulés,
pendant des siècles d’efforts conscients et inconscients,
par leurs infortunés ancêtres.
– G. I. Gurdjieff




3 commentaires:

  1. Conclusion : les chefs cuistôts ont une lourde responsabilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien me prépare un café, si tôt ; l'a intérêt de m'en faire un bon.
      J'lui fais croire qu'il a des responsabilités notamment de me satisfaire...

      Ciao Thierry (joli jeu de mots)

      Supprimer
  2. Je reviens du site Reporterre où j'ai lu que le Roi-Soleil
    a servi une "succulente soupe aux lentilles" aux français :
    https://reporterre.net/La-suffisante-betise-de-M-Macron

    RépondreSupprimer