dimanche 29 octobre 2017

Dépossédés par des possédés


En poursuivant cette course du néolibéralisme,
les possédés nous déposséderont complètement,
et nous laisseront asséchés de toute moelle vitale,
dénués d’esprit critique capable de penser par lui-même,
incapables d’initiative et déconnectés de notre boussole intérieure.

Des machines parmi des machines.

L’humain est une machine comme une autre.

Une machine, est-elle un humain comme un autre ?


Constamment connectés au Cerveau Artificiel Central,
afin que les possédés supérieurs soient au courant, 24h/24,
des fluctuations de la consommation téléguidée des dépossédés.

Bénéfice$ pour certains, maléfices pour tous.




Dépossédés de nos essences,
comme de celles des arbres et des autres animaux,
pour que des possédés les transforment en plaisirs et futilités,
après avoir pensé-calculé comment prendre davantage
demain, et après-demain.
Ils œuvrent, Eux,
entre deux lignes de coke, un verre de champagne à la main.

Enveloppes vides, juste bonnes à travailler et consommer,
selon des schémas préétablis.
Bel avenir,
d’enveloppes vides,
conditionnées à rêver de grimper les échelons des possédés,
afin de pouvoir déposséder à leur tour leurs semblables.
Adrénaline et jouissances garanties.
Sensation virtuelle d’avoir rempli l’enveloppe.




Avec la banque C.A.C. pas de frais,
pour ceux utilisant la carte OR.
Frais non justifiables et fluctuants pour les autres,
afin d'offrir des cadeaux à ceux utilisant la carte OR.



Culture de possédés,
public dépossédé et abruti,
n’étant plus attiré que par la violence, le sang et du sexe.

Se laisser déposséder de nos âmes par des possédés ayant vendu les leurs à Satan.

Même pas nés que de sadiques médecins se précipitent,
comme des mouches sur un cadavre encore chaud,
pour injecter divers maux rentables dans les nouveau-nés. 

Il faut bien assurer mon train de vie de winner.

Notre corps ne nous appartient plus,
devant s’en tenir aux décisions des médecins,
de la SS, des mutuelles et des industries pharmaceutiques. 

Ayez confiance,
laissez-nous faire,
nous savons ce que nous faisons.
Si non ?
Vous ne serez pas couverts.
Oui, même si vous avez payé durant quarante ans
.


6 commentaires:

  1. Eric,
    Euh je suis pas très appliqué en appli. La seule que je connaisse qui permet de vivre sainement c'est celle ci :
    http://plouf.poilauxdents.fr/
    J'avoue elle a été conçue par un camarade et elle est gratuite et en plus je ne l'ai même pas sur mon portable car j'ai pas internet dessus.
    Mais bon je conseille. J'ai vu à l'oeuvre, c'est très sain !
    Thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :))
      Ok, ça vaut une récompense, et pas n'importe laquelle :
      j'penserai à toi et ton pote chaque fois... que...
      :o
      A + Thierry

      Supprimer
  2. Euh...pas bonne non plus en appli vu que moi non plus j'ai pas internet sur mon smartphone ! ;)
    Euh, je te conseille l'appli : "Ecoute toi et le vent t'aidera !", tu rajouteras le http:// et le .nature !
    Sinon, j'ai re regardé un film que j'aime beaucoup : " Ma part du gâteau", il y a une morale à la fin du film . Bien dans le thème de ton message.
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=174961.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bande-annonce donne envie de le voir, ce film (j'aime bien Karin Viard)

      Ok pour tes applis, mais pas de récompense pour toi.
      Eh oui, les temps sont durs, Vi, j'pense à ma part du gâteau ;))

      Supprimer
    2. Han !!! Tu es bien comme le trader du film, tu ne penses qu'à toi ! :lol:
      Moi aussi j'aime bien Karine Viard !

      Supprimer